Visuel principal de l’article
Légende image
Les mercredis pour tous à la Caritas Centre-Est
Contenu national
Thème
Accompagnement
Commune
Paris

Les « Mercredis pour tous » : un rendez-vous incontournable

Paragraphes de contenu
Ancre
Titre du paragraphe
Rompre l'isolement, rencontrer des gens et chercher un accompagnement
Texte

Thierry et Henri nous présentent les Mercredis pour tous. Depuis cinq ans, tous ceux qui le souhaitent sont accueillis chaque mercredi après-midi pour un temps de convivialité et d’activités collectives. Après des périodes en demi-teinte, aujourd’hui, la fréquentation est en plein développement. Un groupe de coordination anime cet espace, communique et propose sans cesse de nouvelles activités. En moyenne, toutes les semaines, vingt-cinq à trente personnes sont présentes. Récemment deux ateliers, Couture et Dessin, ont été inaugurés et fonctionnent bien. Inversement, l’activité mise au point autour de perles n’a pas marché ; elle a été arrêtée.

Aujourd’hui, 13 novembre 2019, Madeleine, bénévole de la Maison Caritas Paris Centre-Est, propose une nouvelle activité : la création d’un groupe de conversation pour bien s’exprimer en français et se débrouiller dans la vie courante. L’adhésion a été immédiate parmi les personnes présentes. Quelques réactions : « Je suis Arménienne, je mélange la conjugaison. » « Je suis Cambodgienne, je sais lire et je voudrais bien savoir prononcer les mots. »

L’atelier vise un apprentissage de la langue "pratique". Pas de théorie sur la grammaire. Un rendez-vous pour une première session d’une heure trente est pris pour lundi prochain avec six participantes. Pendant ce temps l’atelier Couture a démarré. C’est une des premières séances. 

Citation

Je suis arrivée en 1975 du Cambodge, le Secours Catholique m’a bien aidée. Je suis lourdement handicapée des mains et j’ai un neveu à faire vivre ; ça me fait du bien de pouvoir discuter.

Prénom Nom
Martine* vient pour apprendre et aussi chercher du réconfort
Ancre
0
Texte

Thierry est toujours très actif au sein de la délégation par ces rencontres du mercredi. Il s’est aussi investi dans l’accueil de jour des personnes à l’espace de La Voûte (20e). Son souhait est de mettre en place un Mercredi pour tous, aussi dans ce lieu. Mais pour cela, il faudra mobiliser les personnes qui fréquentent la Voûte et donner envie à des bénévoles de le rejoindre.

Odile, Camerounaise, seule avec deux enfants de trois ans et cinq mois, est arrivée en France en 2016. Elle vit en partie grâce à une aide financière du Secours Catholique, mais elle voudrait vraiment s’en sortir. 

Mais avant de devenir pompier, son rêve, le chemin est long. Elle devra apprendre à lire et à écrire correctement. Pour le moment, elle est très intéressée par la couture, ça peut toujours servir.

* Les prénoms ont été changés.

Citation

J’habite le quartier ; je veux vraiment m’intégrer. Pour cela, j’ai besoin de l’accompagnement du Secours Catholique. La régularisation de ma situation administrative est en cours.

Prénom Nom
Odile, Camerounaise, seule avec deux enfants de trois ans et cinq mois