Visuel bannière
Agir collectivement dans le quartier
Commune
Paris
Contenu national
Thème
Lien social

Fresque participative à Maison blanche

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

Un chantier participatif a débuté ce mois-ci à Maison blanche avec la mise en œuvre d'un des modes d’actions de la délégation de Paris : agir collectivement. 

Ancre
Titre du paragraphe
Kenza témoigne
Texte

« Nous avions envie d'embellir notre local. Cette fresque représente ce qui se vit au Secours Catholique et dans le quartier.

Nous l'avons voulue participative afin qu'elle soit ouverte à tous, qu'elle rassemble, que chacun soit content d'y laisser sa trace, de la montrer à ses proches lorsqu'il passe devant. Cela fait une actualité dans le quartier qui a réuni des gens d'âges différents. C'est un moment de détente, et pour certains, avant ou après un rendez-vous avec les équipes du Secours Catholique. »

Ancre
Titre du paragraphe
Nawel animatrice dans l'école voisine, témoigne
Texte

 « Les enfants s'éclatent en faisant ça, il y a un sentiment de liberté. Cela fait partie de leurs quartiers alors ils sont très enthousiastes. Moi aussi je me suis régalée à partager ce moment avec eux et tous les autres participants.

Depuis le début du Covid, les enfants du centre de loisir où je suis animatrice n'ont pas beaucoup de sorties, les activités sont limitées et il est difficile de leur trouver une activité pour sortir de nos locaux. C'était donc une très bonne occasion et ils étaient vraiment ravis. »

Ancre
Titre du paragraphe
Aurélia, artiste engagée à travers son programme Kulturelia témoigne
Texte

« Je suis une artiste-auteur autour des arts visuels. Je vise à mettre en lumière des thématiques sociétales. En prenant le pouls de la société, en donnant la possibilité de rejoindre le public et de partager ces thématiques importantes.

Le but est de réunir et d'ouvrir le dialogue autour d'une thématique et solliciter l'opinion publique. Ici, nous cherchons à réunir avec le Secours Catholique afin de discuter sur les valeurs et l'impact sur la population locale.

Nous avons réuni les salariés, bénévoles et quelques personnes suivies par la Caritas Maison blanche qui ont exprimé par des mots clefs ce qui leur paraissait important. J'ai ensuite retranscrit ces mots-clefs en dessins sur des feuilles transparentes, puis nous les avons projetés sur les rideaux métalliques du local pour en tracer les lignes. Ensuite, chacun a été invité à coloré ces lignes, à ajouter ses propres idées. Il y a un principe de non-directivité, chacun est libre d'écrire ce qu'il souhaite, les lignes sont là pour aider, accompagner et ne pas avoir peur de la "page vierge"

Je partage totalement les valeurs du Secours Catholique de solidarité : soutien, accompagnement, amour, partage.

Cette initiative permet de mettre de la couleur dans le quartier et dans la vie quotidienne. Je suis très heureuse de voir les gens ensemble, se rassembler autour de cette élaboration sans que l'âge ou quoi que ce soit ne divise. Il y a tout ici.

Ce besoin d'être en extérieur. On souligne des problèmes et des questionnements avec un processus de co-création.

Donner, c'est recevoir.

Nietzsche et Einstein disaient que l'art est une réponse à l'existence. Il permet de se satisfaire et de satisfaire les autres. De se sentir à la bonne place, et c'est mon sentiment aujourd'hui. »

Ancre
Titre du paragraphe
Photos
Image
La fresque achevée, un beau travail collaboratif
Crédits
© C.De.Warren
Image
Habitants, étudiants, bénévoles, salariés en pleine action