Délégationde Paris

« Spartacus et Cassandra » : histoire de bidonvilles

Dans le cadre des soirées ciné-débats organisées en partenariat entre la délégation du Secours Catholique de Paris et l’association Le Carillon [1], une cinquantaine de personnes étaient réunies mardi soir 20 mars à la Maison Caritas Alésia pour assister à la projection du film « Spartacus et Cassandra »

Le débat du 20 mars à la Maison Caritas Alésia (Paris 13e).

publié en mars 2018

Acteurs ou sympathisants, intéressés par la question des familles vivant en bidonville, avaient répondu à notre invitation à venir débattre à la Maison Caritas Alésia [2] autour de ce documentaire très poétique de Ioanis Nuguet sorti en 2015.

Spartacus, jeune Rom de 13 ans et sa sœur Cassandra, 10 ans, sont recueillis dans le chapiteau-squat de Camille, une drôle de fée trapéziste qui prend soin d’eux, leur offre un toit et leur montre le chemin de l’école. Mais le cœur des enfants est déchiré entre l’avenir qui s’offre ainsi à eux et leurs parents qui vivent encore dans la rue.

Une grande émotion flotte dans la salle à la fin de la projection.

Laura, du Carillon, présente les différents intervenants qui animent le débat :

- Nathalie, qui accompagne depuis plusieurs années les familles roms pour le Secours Catholique, est venue avec Anita, jeune femme arrivée de Roumanie il y a une dizaine d’année et qui nous livre un récit bouleversant de son parcours, des raisons qui lui ont fait quitter son pays avec son mari et ses trois jeunes enfants, de ses premières années en France entre mendicité et expulsions à répétition de campement en campement, de la difficulté de scolariser ses enfants dans ces conditions… Mais Anita raconte aussi la générosité et le soutien qu’elle a rencontrés de la part d’acteurs associatifs, de directeurs d’école, de simples citoyens. Elle est fière aujourd’hui de voir ses enfants réussir et elle souhaite à son tour s’engager auprès de familles en difficulté en leur montrant qu’on peut s’en sortir.

- Juliette, des Enfants du Canal, est venue avec des jeunes du projet Romcivic : chaque année, de jeunes Bulgares et Roumains intègrent cette équipe d’une trentaine de volontaires en service civique qui accompagnent des familles vivant en bidonvilles. La mise à profit de leur propre expérience de vie en bidonville, la mixité au sein de Romcivic ainsi que les formations et l’accompagnement socio-éducatif liés au dispositif du service civique contribuent au caractère unique de Romcivic et en font pour ces jeunes un vrai levier d’insertion. P. et C. racontent la richesse de cette expérience, les liens qui perdurent au-delà de cette année d’engagement et leur responsabilité aujourd’hui d’en rendre compte pour lutter contre les préjugés et contre l’exclusion.

En répondant aux questions des participants, Juliette et Nathalie donnent également quelques chiffres et rappels historiques qui permettent un peu de mise en perspective : environ 15 000 personnes arrivées de Roumanie après la chute de Ceausescu vivent encore en bidonville en France (chiffres inchangés depuis vingt ans). Elles rappellent le combat des associations, notamment à travers le collectif Romeurope, pour que cessent les expulsions de camps et qu’y soient au contraire aménagées des conditions sanitaires permettant une vie plus digne (eau, électricité, évacuation des déchets), pendant les quelques semaines ou mois nécessaires au traitement des demandes de logement et aides sociales. Enfin elles soulignent combien il est important de convaincre familles et pouvoirs publics de faciliter l’accès à la scolarisation pour les enfants.

La soirée se poursuit par des rencontres et discussions informelles autour d’un buffet convivial.

Merci à tous de votre participation, et rendez-vous au début de juin pour notre prochain ciné-débat.

[1] Le Carillon est un réseau d’habitants et de commerçants solidaires qui proposent des petits services gratuits à tous ceux qui en ont besoin, un réseau qui cherche à favoriser la création de liens d’amitié afin que personne ne se sente seul.

[2] Maison du Secours Catholique à Paris 13e.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne