Délégationde Paris

Paris Centre-Est

Des familles fêtent Noël

L’accompagnement autour de l’alimentaire avec des mères et leurs enfants

Depuis 2016, la délégation du Secours Catholique au Centre-Est de Paris a développé un accompagnement dit l’Apame autour de l’alimentaire avec des mères et leurs enfants qu’elle accompagne tout au long de l’année.

Des familles fêtent Noël

Cet accompagnement dit l’Apame est réservé aux familles - en priorité monoparentales, ayant au moins un enfant de moins de trois ans - et hébergées, souvent en hôtel sans la possibilité de cuisiner.

Dans ce dispositif, les familles s’engagent à venir chaque samedi et à participer à la vie du groupe qui s’organise autour de quatre actions : animation collective sur différents thèmes (santé, nutrition...), accès à l’alimentaire et aux produits d’hygiène, animations pour les enfants et mobilisation sur des projets collectifs.

Le 21 décembre 2019, mamans, enfants et bénévoles impliqués dans l’Apame ont célébré Noël. Et le 31 décembre, les familles engagées dans le dispositif depuis deux voire trois ans et qui doivent le quitter, comme le prévoit le dispositif, ont accueilli les nouvelles familles qui s’engagent dans cette aventure humaine pour 2020. Elles ont témoigné de ce que le groupe leur a apporté, des liens d’amitié et de solidarité qui s’y sont tissés et du chemin qu’elles ont parcouru durant ces deux ou trois ans, à l’Apame avec des bénévoles très investis qui renouvellent leur engagement pour cette nouvelle année. Cette fête a aussi été très animée par les enfants âgés de quelques mois à dix-sept ans, les mères et les bénévoles de l’Apame ainsi que des lycéens du lycée des Francs-Bourgeois-La Salle (4e). Ont contribué également à cette animation des bénévoles de l’association de Benenova qui ponctuellement, tout au long de l’année, font des activités avec les enfants.

Au programme de ce jour de fête : chants écrits et interprétés par le groupe, pâtisseries et cercles de paroles. Marie-Noëlle est arrivée du Cameroun, il y a trois ans. Avec son fils de trois ans et ses deux filles de six et neuf ans, elle a participé activement aux rencontres de l’Apame avec huit autres familles venant du Congo, du Sénégal, du Cameroun... Un véritable bonheur pour elle qui loge à l’hôtel.

« J’ai appris beaucoup de choses, tout d’abord le sens de la discipline, du respect des horaires, de la façon de parler avec les autres. J’ai appris à cuisiner à la française et à faire des gâteaux. Avec nos collègues, nous avons cuisiné aussi des repas traditionnels de nos pays. »

Marie-Noëlle ne sait pas comment remercier le Secours Catholique pour tout ce qu’il lui a apporté : des distractions pour tous les enfants, des vacances en Bretagne, cet été et aussi un soutien moral dans les coups durs. Elle reste toujours en contact avec ses "amies" du groupe.

« Je souhaite vraiment aux familles qui arrivent de vivre la même chose et surtout...d’être respectueuses et rigoureuses sur les horaires. »

Le 28 décembre, les deux groupes Apame des antennes Ouest et Centre-Est, se sont réunis à la maison Batignolles pour une première véritable rencontre.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne