Délégationde Paris

Journée de réflexion : familles à l’hôtel, quelle vie ?

Journée de réflexion : familles à l'hôtel, quelle vie ?

publié en mai 2017

Le samedi 28 janvier, la délégation du Secours Catholique de Paris a organisé une journée de réflexion consacrée à l’hébergement des familles à l’hôtel. C’est en 2014 que le Secours Catholique dénonçait, enquête à l’appui, la situation de ces familles en Île-de-France.

La journée a débuté par un accueil autour d’un café pour une centaine de personnes dont une dizaine de familles et une trentaine d’enfants. Le film « Familles à l’hôtel : luxe ou galère ? », qui présentait le témoignage de deux familles et d’une bénévole de Seine-Saint-Denis, a introduit la journée.

La matinée s’est poursuivie par des discussions et des échanges en petits groupes autour de plusieurs thèmes : l’accès digne à l’alimentation, l’accès aux droits, l’accès aux loisirs et à l’éducation, la mobilisation et le plaidoyer. Le but : faire trois propositions d’actions pour notre réseau parisien.

14 h, place au forum des initiatives.
Plusieurs stands ont été tenus par des partenaires (Samu social, association Revivre), le groupe du projet APAME [1] et d’autres délégations Secours Catholique d’Île-de-France. Les équipes ont ainsi présenté les différents projets et initiatives autour de ces problématiques et du public concerné. Par exemple, les Hauts-de-Seine avec un projet de cohabitation fraternelle, la Seine-Saint-Denis avec un projet réseau de vivre-ensemble.

Les propositions ont été exposées à l’ensemble des participants et soumises au vote. Les trois propositions majeures qui ont été retenues sont les suivantes :

  • Créer un point d’accès culture et numérique dans tous les lieux d’accueil du Secours Catholique.
  • Améliorer l’accompagnement des familles et la collaboration entre les différentes délégations d’Île-de-France.
  • Lancer un plaidoyer et une interpellation des autorités politiques locales parisiennes pour améliorer l’accès aux droits des personnes avec la création d’un collectif, Familles à l’hôtel (FAH), composé d’un groupe de personnes hébergées à l’hôtel, de bénévoles, d’habitants de quartier et d’autres membres d’associations.

>> Quelques réactions lors de la journée du 28 janvier 2017 :

« Au-delà des riches propositions qui sont ressorties, je retiens les réactions des mamans, pleines de courage face à l’hôtelier lors du théâtre forum, ou encore l’émotion de cette maman qui a pleuré en voyant les dessins des enfants pour représenter leur maison de rêve. » Matthieu Hoarau, chargé de projet interpellation de décideurs (plaidoyer France, Union européenne).

« Une des familles qui a participé à la journée de samedi m’a dit qu’une autre famille qu’elle connaissait aimerait connaître la prochaine rencontre de ce type pour pouvoir y participer, témoigner sur ses conditions de vie et exprimer ses attentes. » Nicolas Clément, bénévole

Une dynamique est désormais lancée !

[1] Aide par l’alimentaire pour les mères et leurs enfants.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne