Délégationde Paris

Café de rue

Poème de Patrice, bénévole

Patrice est bénévole des « cafés de rue » à Paris depuis six ans. Les rencontres qu’il fait avec les personnes nourrissent son inspiration. Voici un de ces poèmes :

Jeudi soir Gare du Nord, j’attends la camionnette
du Secours Catholique avec Jean-Claude, François.
Adeline arrivée. Ses Paroles je les bois,
en remarquant l’absence rarissime d’Annette.

La voiture blanche arrive et la douce Églantine
me salue dans le froid, installant les tréteaux.
Demi-heure de retard. Il est vraiment trop tôt
pour avoir chocolat, café, l’amateur de bibine

Ne s’y retrouve pas : il lui faut son alcool.
Son chien aboie. Il fume un joint, prend des gâteaux
et s’en va en hurlant, et revient bientôt.
Notre sens de l’équipe, mon moral recolle.

Deux heures d’affilée nous servons le café,
le lait, le chocolat aux pauvres du quartier.
À l’immense misère, il ne faut faire quartier.
Je me dis tous les jours : les pauvres, qu’ont-ils donc fait ?

À la fin de la soirée, nous remballons l’étal,
le rangeons au camion qui repart au 11 bis [1]
au dernier moment, les sans logis crient « bis »
Réclamant du lait chaud dans un froid de métal.

Tonneau des Danaïdes que cette pauvreté.
Plus nous leur fournissons et plus ils sont nombreux.
Misère aussi immense que l’amour de Dieu
Pour ces sans domicile à qui hurler ne tait.

Un volcan de colère et puis d’énervement
me saisit, constatant l’indifférence passive
des passants qui nous voient tous sur le qui-vive.
La pauvreté gît là ! Et là « je » en vous ment.

[1] Le « 11 bis » est un accueil de jour pour les personnes sans domicile. Cet accueil du Secours Catholique de Paris est situé au 11 bis, bd de l’Hôpital, à Paris dans le 13e arrondissement.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne