Délégationde Paris

Café Frat’ sur le Soudan

Comprendre mes missions ici, en apprenant là-bas.

Café Frat' sur le Soudan

Le jeudi 8 juin 2017, la maison Alésia (Paris 14e) a accueilli la dernière édition du Café fraternité pour l’année 2016-2017. Le thème portait sur le contexte politique et migratoire des deux Soudans. Ce café fraternité a été commandé par les équipes Alpha-FLE [1] de Saint-Pierre de Montrouge (quartier d’Alésia). En effet, de nombreux Soudanais ont investi les classes de français. Les professeurs de français désiraient connaître le contexte des deux pays pour comprendre la situation personnelle des apprenants et ainsi adapter leur pédagogie au public d’Alésia. Les équipes de l’Animation à la solidarité internationale (ASI) de la délégation de Paris ont organisé ce temps d’information en collaboration avec Nadia Tjioti, chargée de projet au pôle Urgence du Secours Catholique.

Dans un premier temps, Nadia Tjioti nous a présenté le contexte historique de la séparation en deux États (Soudan et Soudan du Sud) et les répercussions sur les populations au nord et au sud. Depuis la séparation en 2011, les conflits ont généré des millions de déplacés et les combats continuent de tuer encore aujourd’hui. Cette région pétrolifère attise les tensions interethniques, au Soudan comme au Soudan du Sud.

Dans un deuxième temps, les projets du Secours Catholique ont été présentés. Au Soudan, le Secours Catholique agit dans la région des monts Nuba pour un projet de sécurité alimentaire. Cette région a été le théâtre de nombreux bombardements des forces gouvernementales. Au Soudan du Sud, les équipes de l’association et ses partenaires viennent en aide aux populations vulnérables de la famine dans le diocèse de Rumbek.

Enfin, des parcours de migrants ont été présentés. Les Soudanais qui désirent trouver refuge en France doivent traverser des épreuves souvent inhumaines pour arriver sur les côtes européennes.

Ce café fraternité nous a permis de mieux comprendre la situation, parfois difficile, des migrants que nous voyons chaque jour au sein de la délégation. Les professeurs d’Alpha-FLE connaissent maintenant la réalité de la migration soudanaise et peuvent mieux accompagner les apprenants.

[1] Français langue étrangère.

Imprimer cette page

Document

Faites un don en ligne