Délégationde Paris

Atelier corporel

Parce que tout passe par notre corps !

Danseuse de formation, Yvonne Paire est actuellement formatrice pour le diplôme d’Etat de professeur de danse, en anatomie-physiologie et en analyse du corps dans le mouvement dansé. Elle enseigne aussi aux danseurs du conservatoire supérieur de musique et de danse de Paris. Formation en chaînes musculaires (G. Denys-Struif) et en somatothérapie avec Guy Voyer.

Atelier corporel

publié en

Sans abri, sans toit, sans « chez-soi », le corps se forge une carapace musculaire, une coquille pour se protéger du monde et des autres. Cela entraîne des rétractions musculaires, des raidissements articulaires. On se sent petit à petit de plus en plus mal dans son corps, ce premier chez-soi. On ne l’habite plus : il se détériore, ce bien le plus précieux, notre corps.

Des études sur la manière dont s’établit la communication entre les êtres ont été réalisées :

7 % du message passe par les mots, 37 % par la voix, 55 % par le corps. Le langage corporel inconscient que révèle la posture est fondamental dans l’écoute, le dialogue avec l’autre.

Prise de conscience corporelle par le mouvement, massage avec balles, travail avec élastiques, étirements, contractions excentriques de la colonne vertébrale, respiration...

En passant par l’apprentissage de la détente et des techniques de renforcement musculaire, la gamme d’exercices proposée vise à rendre plus efficace, plus tonique au quotidien, mais aussi, à ralentir les processus naturels de vieillissement, comme la raideur et l’arthrose.

Ces ateliers de « culture physique » sont le fruit d’une synthèse de différentes méthodes d’éducation somatique. Ils s’enrichissent aussi de connaissances en chaînes musculaires et en ostéopathie, et d’une expérience de trente années d’enseignement aux enfants, aux amateurs et aux professionnels de la danse.

Comme tout passe par notre corps, cet atelier d’une heure par semaine peut être d’une grande efficacité s’il entre en résonance avec ce qui nous meut et nous émeut, au quotidien. Rien de superflu : il s’agit plus du corps que l’on est que du corps que l’on a.

La concentration demandée pour l’appropriation de ces leçons de corps n’exclut pas le plaisir, voire le rire !

Chaque atelier sera unique parce que vous l’êtes.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne